Marie Hamard

Après une Maîtrise en Lettres Modernes et un Master en Management Culturel, Marie Hamard intègre la Haute Ecole de Musique de Genève et obtient un Master en Interprétation dans la classe de Stuart Patterson. Elle prend part au prestigieux Britten-Pears YAP et est lauréate de la fondation Royaumont. Chanteuse éclectique, elle aborde un vaste répertoire allant du baroque au contemporain. A l’Opéra, elle incarne récemment Mrs Baggott (The Little sweep, Britten), Olga (Eugène Onéguine, Tchaikovsky), la Servante (La Forêt bleue, Auber), Mercedes (Carmen, Bizet), etc. De 2017 à 2021, elle interprète le personnage de Zefka dans le spectacle d’Ivo Van Hove Le Journal d’un disparu (Janáček/Van Parys) à travers toute l’Europe, au Covent Garden de Londres, au BAM de New-York et au Beijing Music Festival. En juillet 2019, le spectacle reçoit le prix de « meilleure production » lors du Armel Opera Festival de Budapest. Elle collabore régulièrement avec les ensembles Polhymnia, l’Ensemble Vocal de Lausanne, l’Ensemble Cantatio, l’Opéra de Lausanne, la compagnie genevoise Opéra-Théâtre. Elle est co-directrice artistique de l’Ensemble Vocal L’Horizon Chimérique. Marie Hamard exerce également une activité de récitaliste explorant le répertoire de la mélodie et du lied. Pour la saison 2021-2022, elle incarnera notamment Vagaus (Juditha Triumphans, Vivaldi) et Herodiade (Salomé, Strauss) à Genève, Zefka (Journal d’un disparu) à l’Opéra de Montpellier.